Feel good, Parlons bouquins...

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano

IMG_1512 mini

En un mot (ou plusieurs)

– Vous souffrez probablement d’une forme de routinite aiguë.

– Une quoi ?

– Une routinite aiguë. C’est une affection de l’âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude…

– Mais… Comment vous savez tout ça ?

– Je suis routinologue.

– Routino-quoi ?

Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves…

Et alors?

Quand on est à un moment de sa vie ou l’on a du mal à choisir le chemin à suivre ou que l’on ne voit pas la cible à atteindre, Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une ressemble de loin (ou de près) à une bouée de sauvetage. Quand j’ai mis la main dessus, je ne savais rien de ce roman ni de son auteure mais la quatrième de couverture m’ a immédiatement attiré. La routine… on la côtoie tous les jours.

L’écriture est souple, légère et l’histoire va de fil en aiguille. Ce roman est facile à lire, sans longueurs et les personnages principaux sont attachants. Il y a beaucoup de dialogue ce qui permet une grande fluidité de l’histoire. C’est seulement en faisant une recherche bibliographique sur Raphaëlle Giordano après ma lecture que j’ai découvert que son but était d’écrire a propos de développement personnel sous la forme de roman. Ceci explique cela vu que certains principes du développement personnel sont écrit en gras donc difficile de passer à côté.

Honnêtement si je l’avais su dès le début, je ne suis pas sûre que je l’aurais acheter. C’est un livre qui selon moi peut se lire de deux façons: soit comme un roman pur et dur juste pour le plaisir de l’histoire, soit comme une sorte de méthode pour mieux comprendre le développement personnel. Mais dans les deux cas, il est difficile de ne pas faire un peu d’introspection sur sa propre vie.

Au final, j’ai beaucoup aimé lire ce roman et je le recommande vivement aussi bien pour se divertir ou réfléchir à son présent et/ou son avenir. D’ailleurs, vous connaissez l’adresse d’un bon  routinologue?

Si je ne devais retenir qu’un passage…

– Rester immobile à ne rien faire, j’ai horreur de ça! Je me trouve nulle et j’ai l’impression de perdre mon temps. Non, vraiment, la méditation, ce n’est pas fait pour moi…

– Vous dites ça, mais c’est comme le reste, Camille, vous y viendrez. Il y a encore quelques semaines, l’idée de faire dix minutes de gym par jour vous semblait impossible. Manger autrement aussi!

– Oui, mais là, c’est différent: ce n’est pas dans ma nature d’être zen!

– Personne ne vous demande de changer votre nature. Juste de créer quelques aménagements dans votre quotidien pour plus de bien-être et de sérénité.

1 réflexion au sujet de “Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s