Fantastique, Parlons bouquins...

Fantastic Beasts and where to find them (the original screenplay) de J.K. Rowling


fantatstic-2

En un mot (ou plusieurs)

When Magizoologist Newt Scamander arrives in New York, he intends his stay to be just a brief stopover. However, when his magical case is misplaced and some of Newt’s fantastic beasts escape, it spells trouble for everyone . . .

Inspired by the original Hogwart’s textbook by Newt Scamander, Fantastic Beasts and Where to Find Them: The Original screenplay marks the screenwriting debut of J.K. Rowling, author of the beloved and internationally bestselling Harry Potter books. A feat of imagination and featuring a cast of remarkable characters and magical creatures, this is epic adventure-packed storytelling at its very best. Whether an existing fan or new to the wizarding world, this is a perfect addition for any film lover or reader’s bookshelf.

Et alors?

Je fais partie de la génération Harry Potter, de ceux qui sont lentement passés de l’adolescence à l’âge ‘adulte’ bercés par les aventures du magicien. Mais en dehors des livres et des films, je ne dirais pas que je suis une fan inconditionnelle: chez moi aucune collection de ce qui touche de près ou de loin à HP, j’aime juste l’histoire et la nostalgie d’une époque. C’est d’ailleurs la seule raison pour laquelle j’ai fait l’acquisition de Fantastic Beasts and where to find them (the original screenplay), juste pour me replonger une fois de plus dans cet univers ou tout est possible. C’est un peu comme un doudou pour grands en fait!

fantastic-beasts

Ma première impression a été de dire Waouuu, la présentation, les petits dessins ou ornements décoratifs donnent une vie au livre, comme s’ils avaient été dessinés juste pour chacun des lecteurs. C’est tout simplement mignon, agréable et on a une folle envie de tourner les pages pour découvrir la représentation de tous les animaux fantastiques du livre. Ma deuxième impression a été un peu moins positive parce que j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire. J’ai commencé ma lecture comme je l’avais fait pour The Cursed Child, c’est-à-dire comme si j’avais fini le dernier tome de HP et que je ne faisais que lire une suite plus ou moins directement liée à la saga. Or dans le cas présent, ça n’a vraiment rien à voir.

Chaque personnage a son importance et joue un rôle précis. Tout commence avec Newt Scamander, le zoologiste des animaux magiques qui lors d’un détour à New York perd un puis plusieurs de ses animaux échappés de sa valise. Une chasse à travers les quartiers et à la vue des moldus va se mener avec ses compagnons: Tina Goldstein qui travaille au ministère de la magie et sa soeur Queenie, ainsi que Jacob, un moldu embarqué bon gré mal gré dans cette histoire.

Tout au long du récit, on retrouve un élément récurrent dans l’écriture de J.K. Rowling:  celui de la différence. La différence entre le monde des magiciens et celui des non-magiciens, des animaux gentils ou non, un enfant qui n’est pas comme les autres. Sous la forme de ce roman, Rowling nous montre une fois de plus qu’il faut accepter autrui tel qu’il est, avec justement ses différences. Parce que outre ses romans accessibles a tous, il y’a souvent des leçons de vie et parfois de morale dans ses livres. 

Au final, ce fut pour moi une lecture divertissante une fois passées mes premières difficultés d’adaptation. J’aime tout de ce livre: les dessins, la présentation, l’histoire, les personnages et même la police de caractère. Bref un livre qui nous donne un peu de rêve…

Si je ne devais retenir qu’un passage…

NEWT

Now they’re absolutely nothing for you to worry about.

JACOB

Tell me – has anyone ever believed you when you told them not to worry?

NEWT

My philosophy is that worrying means you suffer twice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s