Contemporain, Parlons bouquins...

Au-delà des lettres de Damien Khérès

au-dela des lettres

Alors qu’il était pris dans ses réflexions stériles, des pas se firent entendre sur son palier jusque devant sa porte d’entrée et bien qu’il n’y prêta pas vraiment attention, il vit qu’on glissa quelque chose sous sa porte.
Saleté de publicitaires. Ils allaient jusqu’à violer votre intimité en faisant pénétrer dans votre intérieur leurs vulgaires prospectus qui vantaient les mérites d’une énième pizzeria sordide, photos écoeurantes à l’appui.

Mais à y regarder de plus près, cela n’avait rien d’un prospectus. Non, cela ressemblait plutôt à une lettre. Une lettre ? Qui pouvait encore ignorer l’usage et la fabuleuse fonction des boîtes aux lettres ? Le facteur se sentait-il d’humeur sportive pour oser gravir tous les étages et laisser sous les portes les missives tel un colporteur anonyme et généreux ?

Mon avis

Tout d’abord je tiens à remercier Damien Khérès, auteur auto-édité, de m’avoir permis de découvrir cette nouvelle dans le cadre d’un partenariat avec Livraddict.

Il va m’etre difficile de chroniquer ce court roman sans en dévoiler de trop. Disons qu’on va commencer à partir du résumé. Une lettre glissée sous la porte, qu’est-ce que ça pourrait être? Une lettre de haine, d’amour, mise en demeure? Tout commence ainsi et ces quelques mots couchés sur une feuille de papier vont chambouler la vie de Paulin. Suite à un accident de voiture qui a marqué sa vie, Paulin est devenu un homme introverti, solitaire, célibataire et qui subit sa vie plus qu’il ne la vit. Bien qu’il ait l’air d’aimer sa routine quotidienne, il décide tout de même de se mettre à la recherche de l’auteur des lettres et nous emmène, nous les lecteurs, dans son investigation. Chaque personnage secondaire rencontré aux détours d’une page est alors soupçonné d’être la personne recherchée et Paulin va mettre en place des stratégies parfois loufoques afin de démasquer l’auteur de ces missives.

Son coté un peu gauche et meurtri fait de lui un personnage attachant que l’on a envie de protéger. On se retrouve à espérer qu’il puisse enfin se reprendre en main, devenir en paix avec lui-même et découvrir l’identité de l’inconnu.

Dès le début, j’ai immédiatement été absorbée par l’histoire. Au-delà des lettres est une courte nouvelle (78 pages) que j’ai devoré le temps d’une soirée et cette lecture a sincèrement été une agréable parenthèse. J’ai été étonnée par le déroulement de l’histoire; autant dire que je n’aurais jamais deviné qui aurait pu être l’auteur ni même comment les lettres aient pu arriver sous la porte de Paulin. J’ai aussi été très émue quand la dernière lettre nous a été dévoilée, une jolie manière de panser quelques blessures de la vie. Les mots étaient justes, sincères et m’ont fait verser une petite larme.

En conclusion, j’ai beaucoup aimé Au-delà des lettres, l’histoire, le style d’écriture et les quelques jeux de mots trouvés ici et là. C’est une nouvelle que je recommande à tous pour passer un délicieux moment de détente. Je pense d’ailleurs faire très vite l’acquisition de son recueil de chroniques humoristiques Ab’errances verbales.

Si je ne devais retenir qu’un passage…

Il n’était pas propriétaire, juste locataire. Il ne voulait pas s’engager dans des démarches laborieuses pour finir par traîner un emprunt toute sa vie avec la banque à son chevet, prête à lui sauter à la gorge à la moindre faiblesse.

Extrait d’Au-delà des lettres de Damien Khérès

Découvrons Damien Khérès

  • Damien Khérès a commencé à écrire alors qu’il travaillait comme ingénieur informatique.
  • Sa première publication a été Brouillons de vie, un recueil de textes poétiques en 2008.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s