Parlons bouquins..., Thriller/Polar

Agatha Raisin Tome 1: La quiche fatale de M.C. Beaton

IMG_0019

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin.

Mon avis

La quiche fatale m’a été conseillé par la libraire d’un village alors que l’on cherchait un livre pour ma nièce. En le feuilletant vite fait, je me suis dit qu’elle était sûrement encore un peu jeune pour s’attaquer à 320 pages. Sauf qu’entre temps, j’avais lu le résumé et j’avais trouvé l’histoire plutôt comique. Faut dire que j’aime aussi le côté très british à l’ancienne et les personnages au fort caractère, d’autant plus quand ils sont féminins. Donc on l’a quand même pris pour ma nièce et je le lui ai emprunté en attendant qu’elle se sente d’attaque pour s’y atteler.

Alors en fait il faut d’abord savoir qu’Agatha Raisin, c’est le nom du personnage principal mais aussi le nom de la saga dont La quiche fatale en est le premier tome. C’est le seul que j’ai lu mais je pense qu’il doit être tout à fait possible de lire les tomes dans le désordre. Pour en revenir donc à notre héro, Agatha Raisin, celle-ci mène des enquêtes bien qu’elle ne soit pas policière, détective ou autre. C’est même une femme qui vient juste de se mettre à la retraite et qui est partie de Londres pour s’offrir un charmant cottage dans la campagne anglaise. Sauf qu’Agatha Raisin, c’est pas Madame tout-le-monde, elle est du genre à savoir, dire et obtenir ce qu’elle veut. Un tempérament fort, indépendant et marqué qui va bousculer les habitants du village où elle vient d’emménager. N’ayant pas commencé du bon pied, elle se met en tête de se faire apprécier par les habitants et présente une quiche achetée chez un traiteur comme étant sa quiche maison lors du concours local de la meilleure quiche. Suite à la dégustation, le juge va mourir et les ennuis vont commencer pour Agatha qui décide de mener son enquête.

L’enquête en elle-même est plutôt gentillette, j’ai même du mal à parler de policier dans ce cas tellement c’est… mignon. Ca coule de source, il n’y a pas vraiment de rebondissements ou de suspense à proprement parlé. Donc en tant que policier, ce n’est pas du tout ce que je recherche.
En revanche en ce qui concerne les personnages, je suis tombée sous le charme des multiples personnalités, des rivalités, des espiègleries, bref des histoires du village et de ses habitants. Agatha Raisin apporte une bouffée d’air frais dans un univers ou les façades extérieures sont bien propres; elle nous bouge tout ce petit monde avec ses manières un peu excentriques, son verbe haut et sa tête de cochon. Malgré tout cela, Agatha Raisin est aussi une femme seule qui se rend compte du peu de liens qu’elle a et aimerait secrètement être aimée par ses pairs.

En conclusion, je suis plutôt mitigée: l’enquête ne m’a pas passionné mais j’ai aimé suivre la vie trépidante d’Agatha Raisin. Je continue de penser que ce livre s’adresse davantage à un public plus jeune, du moins pas à des habitués de polars.

Si je ne devais retenir qu’un passage…

– Et quel a été le verdict?
– Mort accidentelle. Mais c’est vous qui l’avez tue. Vous, Agatha Raisin. Vous l’avez tué avec votre sale quiche venue d’ailleurs, aussi sûrement que si vous l’aviez poignardé!

Decouvrons M.C. Beaton

  • M.C. Beaton est le pseudonyme utilise par Marion Chesney quand elle s’est mise à écrire des enquêtes.
  • Avant les enquêtes, elle avait écrit une centaine de livres romance.
  • Elle a aussi été critique de théâtre, journaliste et éditeur.

Envie d’en savoir plus?

Edition: Albin Michel                                                                           Première publication: 2016
Pages: 320 pages                                                                                                     Genre(s): Policier

Site internet de l’auteur: www.mcbeaton.com

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s